S'entraîner sous le froid est un fait de la vie dû à notre climat. La température froide affecte profondément les réponses physiologiques de l'entraînement; dans certains cas elle peut devenir dommageable à la santé.



RÉPONSE DU CORPS AU FROID

Lors d´une exposition à un environnement au froid, la température normale du corps est maintenue par une production de chaleur et/ou une diminution de perte de chaleur (conservation de la chaleur). La production de chaleur peut se faire par une activité physique volontaire ou par un frissonnement, qui est causé par une contraction involontaire des muscles.


La conservation de chaleur se fait par l´addition de couches de vêtements ou par une contraction des vaisseaux sanguins qui transportent le sang à la peau ainsi qu´aux régions tel que les oreilles, les pieds et les mains.


RÉPONSE DU CORPS LORS D´UN EXERCICE AU FROID

Les effets de la performance d'un exercice sous le froid dépendent grandement de la sévérité du froid ainsi que du type d'exercice pratiqué. Lors d'un sport de type endurance, le froid extrême réduit la "core temperature" ainsi que la puissance maximale aérobique du pratiquant. Une exposition à un froid tolérable (modéré) peut produire un effet positif. Lors de ces conditions, et des recherches l´ont démontré, plusieurs records d´épreuves de longue distance, tel que la course et le vélo, furent établis.


CONSEILS PRATIQUES

Échauffement: Ne pas partir à courir immédiatement. Commencer doucement et progressivement. Faire des exercices de rotation articulaire, une course légère (footing) ou une marche rapide au début. Une performance optimale demande une élévation de la température musculaire avant de faire l´exercice demandé et ce même avant de faire des étirements. Il faut toujours augmenter la température du corps afin d'amener un meilleur afflux sanguin aux muscles.

Habillement adéquat: Lors de la pratique d'un sport sous le froid, il faut bien s'assurer d´une isolation adéquate tout en évitant une accumulation de sueur dans les vêtements. Plusieurs couches de vêtements procurent une bonne isolation. Par contre, il est important que la couche la plus près du corps puisse éliminer la sueur vers l´extérieur afin de garder le corps au sec. Sur le marché actuellement, plusieurs fabricants offrent des produits qui sont excellents.

Evaluation du vent: Le vent peut augmenter la perte de chaleur du corps. Lors de l´exercice les coureurs, ou dans tout autre type de sports semblables, devraient avoir le vent de face pour aller et de dos lors du retour.

Prévention des engelures: Les doigts, les orteils, les oreilles, le visage et même les parties génitales chez l'homme sont sujets, si mal protégés, aux engelures. Il est important de bien protéger ces régions. Ne jamais enlever les gants ou les mitaines lors de l'exercice même si les mains sont très chaudes, il n'y a aucune protection musculaire et peu de gras sur les articulations. A la venu du printemps beaucoup de coureurs ont hâte de se découvrir, et avec raison, mais le vent bien qu'agréable peut être froid et les articulations des genoux peuvent en souffrir à long terme.

Prévention d´hypothermie après l´exercice: Ceci peut être évité en ajoutant ou changeant son habillement, en s'hydratant bien, en entrant dans un endroit plus chaud le plus rapidement possible après l'exercice. Ne pas s'attarder à l'extérieur; on peut facilement jaser à l'intérieur.


Coordonnées

Téléphone : 450-434-1162

Adresse :
400, Grande-côte, Boisbriand, Québec, J7G 1B1

Courrier Électronique :
Pour communiquer avec le Dr. Brisson:
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Carte routière :Cliquer ici